S’avouer vaincu #1 : lire 160 livres par an !

bag-ny-public-library-jane-austen

Amies lectrices, amis lecteurs, cette nouvelle rubrique m’a semblé tout bonnement indispensable pour vous relater certains des étonnements qui peuvent survenir dans une vie palpitante de lecteur. Oui, j’estime que nous avons atteint ce degré d’intimité qui nous permet d’aborder les grandes et graves questions de l’existence.

Vous commencez à bien me connaître. Certain-e-s d’entre vous savent à quel point ma passion pour les livres et la lecture fait l’objet d’un suivi millimétré. J’ai commencé à consigner chacune de mes lectures dans un tableau Excel en 2011, un peu en dilettante au début, pour me souvenir des ouvrages les plus marquants, puis de plus en plus régulièrement. Aujourd’hui je suis incapable de lire une ligne sans qu’il y en ait une trace quelque part. Je note à côté de chaque ouvrage la date de ma dernière lecture, je lui attribue une note sur cinq, puis j’inscris un bref commentaire qui me permet, des mois voire des années plus tard, de me souvenir de ce qui m’a plu ou déplu dans tel ou tel livre.

Quand j’ai découvert Goodreads (je vous en ai déjà parlé), un réseau social dédié aux amoureux des livres, je me suis dit que cette chienne de vie devait être bien moins crasse que ce que j’avais pu imaginer jusqu’ici pour qu’il soit venu à l’idée d’un groupe de personnes de dédier tout un réseau social aux seuls amours de la lecture et de son suivi pointilleux !

capture6

Imaginez-un peu ce que représente, pour une control freak de la lecture telle que je suis, la possibilité, en quelques clics, de noter ce que j’ai lu et d’avoir en fin d’année un récapitulatif du nombre de pages, de la taille moyenne des ouvrages lus, des livres les mieux notés, etc. Byzance ! Un cérémonial hautement addictif dont je serais aujourd’hui absolument incapable de me passer. Notons pour l’anecdote que j’ai un jour demandé, très sérieusement !, à ma sœur, médecin généraliste, s’il était possible d’être accro aux livres, s’il n’était pas dangereux de se plaire autant dans ces univers fictifs, au risque de trouver la réalité trop pâle, ou trop abrupte. Sa réponse ? « Mouais… me semble pas bien grave ton problème quand même… » Sachez que je lis depuis en toute impunité, le matin, le midi, le soir, considérant que mon addiction bénéficie en quelque sorte de la bénédiction d’un grand spécialiste… Mais je m’égare…

empire-loups-grange-thriller

En tenant ce blog (plus ou moins régulièrement, j’en conviens) et en « professionnalisant » pour ainsi dire mon rapport à la lecture, je suis obligée de soumettre ce rapport à la lecture à la comparaison. Si je consulte très peu de blogs littéraires (je n’ai pas trouvé chaussure à mon pied et c’est sans doute la raison pour laquelle j’ai souhaité créer le mien), je suis en revanche littéralement fascinée par le travail que déploient certaines « instagrameuses » de génie : régularité, originalité, complexité des mises en scène… Je me sens complètement larguée et c’est là que le « S’avouer vaincu » commence. Mais il y a pire !

En me promenant de compte en compte sur instagram l’autre jour, j’ai commencé à prêter attention aux bios de ces instagrameuses. La mienne étant pour le moins sommaire, je réfléchissais à l’enrichir un peu. Je me suis rendu compte que la tendance était visiblement d’indiquer dans sa bio le nombre de livres qu’on lit dans l’année. Et là ! S’avouer vaincu, le (gros) retour (de bâton) ! 80, 100, 130, 160 livres lus par an… Je rebondissais de profil en profil, le souffle coupé ! Vous admettrez que la situation ne manque pas de mordant : mon dernier article en date s’intitulait « Au secours ! Je veux lire plus en 2017, je lis quoi ? ». Rire amer, raclement de gorge.

capture2

capture4

En ayant lu 40 livres l’an dernier, j’avais bien sûr conscience qu’il existait sur cette planète lectrices bien plus voraces que moi. J’avais néanmoins la nette sensation que mon temps libre faisait la part belle à la lecture. TIN-TIN ! Dans tes dents, le marque-page !

Je vous rassure tout de suite : je ne me lancerai pas dans une course folle pour battre les records de ces accros de la lecture et chacun sait qu’il s’agit avant tout de prendre du plaisir ! Cela dit, pour les besoins de la science, je vous invite, amies lectrices, amis lecteurs, à prendre un temps de réflexion sur ce qu’implique, en pratique, un temps de lecture aussi conséquent rapporté à un temps de vie « éveillé » moyen de 16 heures par jour. Lire 160 livres par an implique de lire en moyenne 3,08 livres par semaine, soit 0,44 livre par jour ! Admettons que nous lisions actuellement L’empire des loups de Jean-Christophe Grangé (456 pages). Pour tenir la cadence, nous devrions lire 200 pages par jour ! Certes, nous pourrions imaginer lire des ouvrages plus courts, pour tricher un peu, mais j’ai vérifié ! Ces instagrameuses lisent les mêmes livres que vous et moi, pavés et tout le toutim !

grange-thriller-empire-loups

Je me suis donc permis de dresser, à la lumière de cette découverte, un profil psychologique digne des plus grands profileurs. Le constat est sans appel : nous sommes à la recherche d’un serial reader vivant seul, privilégiant les bains aux douches, ne disposant pas d’un compte Netflix, ralliant chaque jour son lieu de travail en transports en commun (voire étant sans emploi, voire étant étudiant-e en fac de lettres), disposant d’un abonnement à la bibliothèque ou d’une fortune secrète héritée d’une lointaine cousine lui permettant d’acheter 160 livres par an. Que chacun se rassure, ces individus ne sont pas dangereux ! Nous les côtoyons sans doute au quotidien, dans le bus, dans l’ascenseur, au supermarché…

Ce qu’ils nous enseignent ?

  • Qu’on peut toujours lire davantage.
  • Qu’en conséquence il n’apparaît pas très judicieux de perdre du temps à travailler, ou à chercher un emploi, en ce qui me concerne !
  • Qu’il est indispensable d’acheter ou d’emprunter beaucoup plus de livres, et j’irai ainsi à la bibliothèque dès cet après-midi.
  • Que vous et moi avons encore de belles heures et de belles rencontres littéraires devant nous !

bonsai-passion-plantes-interieur

Et vous, quelles sont vos astuces pour lire davantage ? Quel est votre « score » de serial reader ? Quelles seront vos prochaines lectures ?

Bonne semaine les amis ! Lisez, lisez et relisez !

Publicités

4 réflexions sur “S’avouer vaincu #1 : lire 160 livres par an !

  1. Ton profil psychologique de lecteur m’a fait rire et je ne me sens pourtant pas concerné.
    En 2016 j’ai lu plus d’une centaine de livre et pourtant j’avais une vie très active puisqu’un boulot à temps plein m’attendais tous les matins après un trajet en voiture, un enfant et un mari m’attendais dans ma maison le soir. Un blog à tenir, une activité sportive, un compte netflix épuré et une douche font également parti de mon quotidien. J’ai pas de cousine morte récemment avec un pactole à mon attention et en effet une bibliothèque se trouve dans mon village mais peu achalandé. Je précise que je fais des nuits de 9h minimum sinon je ressemble à un panda et que j’ai tout de même une vie sociale le week-end. Alors du coup je me demande comment j’ai fait 😉 Bel article

    J'aime

  2. Le portrait du sérial reader me plait infiniment..bien que je ne m’y reconnaisse pas..je lis pourtant beaucoup, les librairies sont pour moi d’exquis lieux de perdition, j’ai la chance d’avoir tout près de chez moi la médiathèque de la ville et pour 8 euros par an..je peux aussi souvent que je veux emprunter dix livres..le rêve..Je n’arrive pourtant pas à un total faramineux..petits enfants, marches, tricots,blogs et autres activités prennent le pas sur la lecture..Allez, on va dire une centaine de livres par an..et actuellement je suis plongée dans  » l’Odeur de la Forêt » d’Helen Gestern,  » romancière de l’image perdue » un régal que je recommande à tous ceux qui aiment l’histoire, les recherches, la généalogie, la quête des vérités.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s