Le livre couleur smoothie myrtilles bananes

Incroyable mais vrai ! Après un loupé la semaine dernière en raison d’un agenda personnel bouleversé, je reviens plus en forme que jamais et j’ose TOUT, pour vous, rien que pour vous, amies lectrices, amis lecteurs. Y compris l’association douteuse d’un smoothie à la couleur enchanteresse avec le seul livre de ma bibliothèque dont la couverture était à peu près de la même couleur. Il y a des jours comme ça, où la fée Créativité batifole tant et si bien qu’elle nous prive de toute idée lumineuse. Qu’à cela ne tienne, on va se concocter un programme littéraire du tonnerre, comme tous les jeudis – amie Modestie, quand tu nous tiens !

Vous l’aurez compris, le prétexte est mince mais l’envie de vous parler d’un roman que j’ai découvert par hasard il y a quelques mois est bien réelle ! Alors que je me baladais, tranquillement, parmi les étals de mon grand ami Gilbert, gilsant boulevard Saint-Michel, mes yeux ont été happés par la couverture colorée d’un roman racoleur qui me susurrait à l’oreille de l’acheter sur le champ. A toi, lecteur, lectrice, qui me connaît si bien, tu sauras lire entre les lignes et comprendre que j’étais à la vérité complètement hystérique, lâchée comme un jeune cheval sauvage au milieu d’une prairie d’herbe fraîche et que j’arrachais frénétiquement des étalages tout livre susceptible de m’offrir ma dose de fiction vitale.

crime-honneur-elif-shafak-smoothie-myrtilles-yaourt

Ce jour-là, j’ai choisi un roman d’Elif Shafak, jeune écrivaine turque, qui m’était alors tout à fait inconnue et c’est ainsi que j’ai tourné les premières pages de Crime d’honneur.

Ma mère est morte deux fois. Je me suis promis de ne pas permettre qu’on oublie son histoire, mais je n’ai jamais trouvé le temps, la volonté ou le courage de la coucher par écrit. […] Il fallait pourtant que je raconte cette histoire, ne serait-ce qu’à une personne. Il fallait que je l’envoie dans un coin de l’univers où elle pourrait flotter librement, loin de nous. Je la devais à maman, cette liberté. Et il fallait que je termine cette année. Avant qu’il soit libéré de prison.

Crime d’honneur, Elif Shafak, édition 10/18

Septembre 1992. Esma, jeune femme kurde, vit à Londres avec son mari et ses deux jumelles. Dans quelques heures, son frère sortira de prison. Une journée comme les autres, mais pas tout à fait. Elle embrassera son mari, elle emmènera ses filles à un goûter d’anniversaire, puis elle ira chercher son frère, libre après 14 ans d’incarcération pour avoir assassiné leur mère.

A quelques heures des retrouvailles avec ce frère qu’elle a haï pendant des années, Esma éprouve le besoin de raconter l’histoire de sa mère et, ce faisant, l’histoire de toute sa famille, des rives de l’Euphrate dans les années 50 à Londres dans les années 90.

Entre traditions et liberté occidentale, la famille d’Esma aura vécu une histoire d’une rare intensité, une histoire d’hommes tantôt aimants, tantôt violents, tantôt fuyants, et de femmes, partagées entre sentiments personnels et devoirs vis-à-vis de la communauté. Tout y est affaire d’honneur et de qu’en-dira-t-on, jusqu’à l’extrême : l’assassinat d’une femme par un jeune homme qui la croit infidèle à son mari.

Crime d’honneur est un roman éclairant sur la différence culturelle, sur l’exil et sur la perpétuation des traditions. Elif Shafak y raconte la douleur, parfois, de naître femme, le poids des traditions pour des exilés privés de patrie et de repères qui cherchent à reconstituer la vie telle qu’elle était au pays, et l’apprentissage de la liberté, plus ou moins douloureux, plus ou moins déroutant. Le final est superbe, inattendu, brillant. A une dizaine de jours de la journée de la femme, c’est presque un passage obligatoire.

Pas d’inquiétude, vous ne partez pas en voyage sans vivres. En deux-trois coups de blender, vous obtenez un nectar fruité, onctueux, détox et dynamisant à faire pâlir de jalousie nos dieux de l’Olympe qui croyaient détenir le secret de la boisson divine.

smoothie-detox-myrtilles-yaourt

La recette du smoothie violet

  • Pelez deux bananes et coupez-les en rondelles.
  • Réunissez 300 g de myrtilles, les bananes, 35 cl de yaourt à la grecque, 30 cl de jus de cranberries, 1 cuillère à soupe de miel et 3 cuillères à soupe de germe de blé dans votre blender et mixez jusqu’à obtention de la texture souhaitée.

Et c’est pas fini ! Enfin si, il ne reste plus qu’à savourer. Avec un cocktail detox comme celui-ci, vous en avez pour la journée ! C’est bien votre veine, vous allez pouvoir vous adonner à votre session lecture sans risquer d’être dérangé-e-s par des gargouillis disgracieux.

Très bonne semaine les amis, au plaisir d’en savoir plus sur vos lectures du moment !

british-shorthair

british-shorthair-minette

Publicités

2 réflexions sur “Le livre couleur smoothie myrtilles bananes

  1. Je lirai ce livre certainement presque d’un trait tellement l’histoire est poignante. Les histoires vraies ont quelque chose de plus que les autres. Même si je n’arrive pas à comprendre que le frère soit un être humain, je suis obligée de constater qu’il a respiré le même oxygène que moi, mais comment vivre après cet acte ? Que ressent cette femme en voyant son frère?
    Mes lectures actuelles sont tournées vers la psychologie infantile, la Théologie et la politique.Un peu compliqué à transmettre. De plus, le dernier roman que j’ai lu, quoique l’histoire fût distrayante, étant traduit de l’anglais et assez mal,aussi, il ne m’a rien apporté en sensation au niveau de la langue. Donc , je ne donne pas de titre. Pour le livre que j’ai le projet de lire ensuite, ce sera: les pouvoirs du crâne de cristal, 1/3 fantastique, 1/3 historique, un petit tiers réalité. Bises à tous.
    Lola

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s