Noël J-7 : la farandole de livres à offrir à sa moitié, à son papa et à sa maman

Je vous jure que j’avais pris, par anticipation, de bonnes résolutions pour cette fin d’année. J’avais promis de vous faire une surprise et de publier, lundi prochain, un petit article inattendu pour vous livrer mes derniers conseils. Sauf que le temps qui passe trop vite, les week-ends trop chargés, les vacances qui approchent, les journées de boulot intenses, la valise pas commencée, … Bref, j’ai triché chef et j’ai tout rassemblé en un seul article, et en plus il me manque des photos. Bouuuh la nulle. En 2015, j’écrirai mes articles à l’avance. Dites « je le jure » – je le… je… hum… j’essaierai…

Trève de résolutions. Pour Noël, dans la famille des book addicts, j’ai déjà la sœur chérie et le frère adoré, je voudrais donc l’amoureux transi, l’amoureuse passionnée, le papa-gâteau et la maman poule.

  • Le livre à offrir à son amoureux transi

DSC02290redim

Si, en plus d’être un transi, Jean est intransigeant, ne prenez pas le risque de le décevoir et misez tout sur Le Joueur d’échecs de Stefan Zweig.

Publiée à titre posthume, cette délicieuse nouvelle est racontée par un narrateur autrichien en partance pour l’Argentine. Alors qu’il se trouve sur le paquebot et que la traversée s’annonce longue, il apprend que le champion du monde d’échecs, Mirko Czentovic, est à bord.

Intrigué par la psychologie de ce stratège redoutable, le narrateur rêve de disputer une partie d’échecs contre Czentovic. L’illustre maître, ne perdant pas le nord quoiqu’originaire de l’est, accepte de jouer contre lui moyennant rétribution. Il bat, bien sûr, son modeste adversaire. Mais alors qu’il accepte de jouer la revanche, un mystérieux personnage s’immisce dans la partie. Joueur d’échecs remarquable, il obtient le match nul contre Czentovic !

Le public rassemblé autour de l’échiquier n’en croit pas ses yeux et cherche à comprendre comment un parfait inconnu a pu battre le champion du monde en titre alors qu’il n’a JAMAIS touché un échiquier…

L’histoire de ce personnage inconnu est troublante, captivante et formidablement racontée par Stefan Zweig, qui met à profit tout son génie littéraire pour dénoncer les méthodes d’enfermement et d’interrogation pratiquées par les nazis. A lire absolument !

Le cadeau pour son amoureux transi ? Check, mate.

DSC02296redim

  • Le livre à offrir à son amoureuse passionnée

Changement de décor avec un roman familial plein d’émotions signé Delphine de Vigan (oui, encore !), qui livre un énorme morceau d’histoire personnelle dans Rien ne s’oppose à la nuit.

Alors qu’elle lui rend visite, un matin de janvier, Delphine trouve sa mère morte, chez elle. Suicide. C’est avec douleur que Delphine entreprend alors un voyage au cœur de son histoire familiale, au coeur de l’histoire de sa mère dont le trouble cheminement à travers la vie est jonché de drames, de destructions, de peurs, de silences.

Lucile a grandi dans une famille nombreuse, elle s’est construite sans attention de la part de sa propre mère, elle a vécu la mort accidentelle d’un frère, l’accueil au sein de la famille d’un « nouveau » frère fragile et toujours sur le fil, la naissance d’un bébé trisomique, des rapports douteux avec son père…

Delphine tente de raconter, mais qu’a-t-elle le droit de dire sur cette histoire ? Quel est son rôle d’écrivain ? Faut-il tout dire, comme si l’on regardait par le trou de la serrure, ou continuer à taire tous ces anéantissements successifs ?

Delphine comme toujours raconte avec finesse un imbroglio de traumatismes et de sentiments. Âmes sensibles, s’abstenir ? Ou pas, mais il est bon de garder la boîte de mouchoirs à portée de main.

Et pour les curieuses paresseuses, Rien ne s’oppose à la nuit a été adapté à la radio.

DSC02291redim

  • Le livre à offrir à son papa-gâteau (ou à son papa-toutcourt)

C’est le moment où j’improvise ! Comprenez bien, j’avance ici à découvert, sans photos ni antisèches, au cœur d’une histoire alternative de la psychanalyse.

1909. Freud et ses disciples débarquent à New York. Cette ville fascinante est alors le théâtre d’une affaire surprenante : le cadavre d’une jeune fille torturée puis étranglée vient d’être retrouvé. Aucune piste ne permet de remonter jusqu’à l’agresseur, jusqu’à ce qu’une autre victime du même agresseur, échappe miraculeusement à la mort.

Amnésique et muette, elle est tout à fait incapable de livrer la moindre information sur son agresseur. C’était sans compter sur l’aide de Freud, qui va sonder l’esprit de la jeune Nora pour y trouver la réponse à la question que tous se posent.

L’interprétation des meurtres de Jed Rubenfeld, un bijou pour les amoureux d’histoire et d’enquêtes policières !

  • Le livre à offrir à sa maman poule

Et pour finir par une petite douceur dans ce monde de brutes, j’ai choisi pour votre maman poule un recueil de nouvelles d’Eric-Emmanuel Schmitt, dont la nouvelle la plus connue, Odette Toulemonde, est un petit bonheur simple de la vie.

Odette Toulemonde vend des cosmétiques dans un grand magasin, en Belgique. Cette veuve, mère de deux enfants, au salaire de misère n’a pas une vie trépidante. Son seul bonheur ? Dévorer les pages d’une série de romans écrite par un auteur à succès qu’elle idolâtre.

De son côté, Balthazar Balsan, va de succès commercial en succès commercial avec ses romans qui se vendent comme des petits pains. Marié, père d’un enfant, largement à l’abri du besoin, Balthazar n’est pourtant pas heureux. D’ailleurs, son dernier roman n’a pas plu à la presse et Balthazar redoute les critiques.

C’est alors qu’il reçoit, un beau jour, une lettre d’une admiratrice fervente, qui se prénomme Odette…

Odette Toulemonde, c’est le petit cadeau de Noël qu’on se fait à soi-même par une froide soirée d’hiver. C’est simple et léger, parfait pour entamer ou poursuivre sa thérapie du bonheur !

DSC02294redim

Sur ces bonnes paroles, amies lectrices, amis lecteurs, je vous annonce solennellement que je pars en vacances demain, vous laissant à vos fêtes de fin d’année et vous retrouvant début janvier pour de nouvelles aventures livresques !

D’ici là, offrez des livres, et surtout lisez, lisez, et relisez !

Publicités

2 réflexions sur “Noël J-7 : la farandole de livres à offrir à sa moitié, à son papa et à sa maman

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s