Le livre à lire avec une tasse de thé Jardin bleu de Dammann

Amies lectrices, amis lecteurs, votre voisin du dessus vous irrite avec sa musique et ses gamins qui s’entraînent pour le marathon de New York tous les soirs au-dessus de votre canapé ? Ce matin, une panne de signalisation sur la ligne 13 a failli avoir raison de vous et des 10 autres sardines qui partageaient le même mètre carré que vous  ? Cerise sur le gâteau, votre collègue de bureau vous a peu subtilement fait remarquer que vue l’heure à laquelle vous arriviez le matin, vous pouviez au moins prendre le temps de vous sécher les cheveux ?

Fermez les yeux, inspirez, expirez… Tout va bien se passer. Leçon du jour, bonjour : le lâcher prise.

C’est qu’il va falloir drôlement oublier le métro, le boulot, et la frontière même entre réalité et dodo pour vous attaquer à la célèbre trilogie du Japonais Haruki Murakami : 1Q84. Plus question de rationalité ni de cartésianisme ici. On se laisse tranquillement bercer par le rythme de Murakami, qui nous emmène loin au pays de l’onirisme et de la réalité intérieure.

haruki-murakami-jardin-bleu-dammann

1q84-livre-1-2-haruki-murakami

theiere-bloomingville-haruki-murakami-1q84

theiere-1q84

Lâcher prise ou accepter la présence de deux lunes dans le ciel

Aomamé et Tengo sont âgés de 29 ans en 1984. Tengo est un jeune homme tranquille, professeur de mathématiques et écrivain en devenir. Aomamé est une jeune femme solitaire, thérapeute et professeur dans une salle de sport. Ayant fréquenté la même école lorsqu’ils avaient 10 ans, Tengo et Aomamé se sont perdus de vue et évoluent aujourd’hui chacun de leur côté, gardant tous deux la nostalgie de leur rencontre, lorsqu’ils étaient encore enfants.

A ce stade, l’histoire aurait pu être d’une simplicité extrême, mais c’eut été sans compter sur le génie de Murakami.

Un jour, l’éditeur de Tengo lui propose de réécrire le roman de Fukaéri, une jeune fille très étrange, échappée de la puissante secte des Précurseurs. Elle y parle d’êtres surnaturels, les Little People, dotés de pouvoirs pour le moins singuliers…

Parallèlement, sous l’influence de l’une de ses riches clientes au bras long, la vieille dame, Aomamé devient tueuse professionnelle et décide de venger les femmes victimes de violences conjugales. Influente, la vieille dame mène l’enquête pour tenter de découvrir qui est à l’origine de certaines atrocités commises sur des jeunes filles n’ayant même pas encore atteint la puberté. Elle suspecte l’implication du leader d’une secte redoutable… les Précurseurs…

Chacun se lançant dans ces aventures parallèles, Tengo et Aomamé se retrouvent, du jour au lendemain, plongés dans une réalité alternative. Cette réalité déformée semble régie par les mêmes lois que le monde réel, à ceci près que deux lunes brillent dans le ciel. Ce nouveau monde, qui ressemble à l’année 1984 et qui cependant n’est pas la réalité, Aomamé le baptise 1Q84.

Une fois acceptée la présence des deux lunes dans le ciel de 1Q84, je vous suggère de poursuivre votre thérapie du lâcher prise en lisant les livres 2 et 3 qui répondront au milliard de questions que vous vous posez sans doute sur ce monde parallèle. Qu’est-il ? Comment passe-t-on de 1984 à 1Q84 ? Qui sont les Little People ? Qu’est-ce que la chrysalide de l’air, ce cocon que tissent les Little People, où naissent des clônes à l’origine énigmatique… ? Quel danger menace Tengo et Aomamé ? L’ombre de quelle puissante et terrible organisation secrète plane sur le destin de nos deux héros ?

La trilogie 1Q84 vous plonge au cœur d’une aventure qui va vous happer du début à la fin et vous emmener jusqu’aux confins de la réalité mais aussi de ce monde à part, alternatif, que chacun d’entre nous construit en soi, pour soi. Un roman d’une virtuosité surprenante, qui nous en apprend aussi beaucoup sur le cinéma, la musique, la culture japonaise. Coups de théâtre, suspense, frustration et faux semblants : tout y est. Illustré par Carlos Lerma, 1Q84 ça donne ça ! Alors laissez-vous porter et surtout : lâchez prise !

1q84-livre-1-2-murakami

theiere-bloomingville-haruki-murakami

jardin-bleu-dammann-bloomingville-theiere-1q84

Vous prendrez bien une tasse de thé ?

Pour aiguiser vos sens et vous porter tout au long de ce voyage initiatique à travers 1Q84, rien de tel qu’une tasse de thé. Ma recommandation personnelle ? Jardin bleu, de Dammann frères : « un mélange de thés noirs parfumés aux arômes rhubarbe, fraise des bois et fraise ». Comptez 6 € pour 100 g de thé en vrac et 10 € pour 25 sachets Cristal.

jardin-bleu-dammann-minette-1q84

minette-the-haruki-murakami-1q84

Arômes de fraise et de rhubarbe = ambiance cocooning instantanée ! Le petit bonheur en prime, c’est la jolie théière Bloomingville en porcelaine et ses tasses assorties qui égaieront gentiment votre tea time (32 € pour ce modèle, et 6,50 € par tasse chez LouLou addict, 25 rue Keller, Paris 11e).

theiere-bloomingville-tasses

theiere-bloomingville-loulou-addict-tasses

boule-the-cupcake

Dégustez et, comme chaque semaine, lisez, lisez et relisez !

Publicités

5 réflexions sur “Le livre à lire avec une tasse de thé Jardin bleu de Dammann

  1. Je suis une inconditionnelle de Murakami et pourtant, cette trilogie m’a un peu déçue. Un premier tome à couper le souffle certes, mais suivi de longueurs avant de repartir d’un meilleur pied, bref un peu inégal. Mais ça ne m’empêchera de me plonger dans son nouveau roman !

    J'aime

    1. Je t’accorde qu’il y a certaines longueurs, mais je trouve cette trilogie plus abordable pour les nouveaux lecteurs de Murakami que certains autres titres, comme le Passage de la nuit, Sommeil ou même le dernier, L’incolore Tsukuru Tazaki et ses années de pèlerinage. Il me semble qu’il faut déjà connaître un peu Murakami pour lire ces titres-là.

      J'aime

  2. Excellente recommandation qu’une tasse de thé en lisant Murakami. C’est effectivement un bon moyen de s’évader de la folie quotidienne en parcourant ce monde parallèle. Le tout parfumé par les vapeurs venues d’Orient cela rend la fiction encore plus réelle !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s