Rentrée littéraire : Le livre d’Emmanuel Carrère à lire dans une ambiance parfumée et musicale

bouquet-my-little-box

Depuis votre bureau fraîchement réintégré après la trève estivale, l’événement de la semaine ne vous aura sans doute pas échappé – peut-être l’avez-vous même pris en pleine tête : c’est la rentrée !

Vous vous êtes couchée plus tôt, vos bonnes résolutions ont été écrites sur un joli post-it rose avec votre nouveau stylo quatre couleurs et vos ballerines brillent comme un sou neuf. Vous êtes prête… et terriblement cafardeuse à l’idée de rempiler pour une année.

Pas de panique ! Qui dit rentrée dit aussi rentrée littéraire ! Et là, vous n’avez plus d’excuse : les critiques sont dithyrambiques : cette rentrée littéraire 2014 est riche en pépites ! N’ayant, à mon grand malheur, pas encore eu le temps de lire TOUS les livres sortis en cette rentrée 2014, je vous invite à consulter les dossiers « spécial rentrée littéraire » sortis dans tous les grands canards : le Figaro Magazine – dont je me suis inspirée pour sélectionner mes premiers achats de rentrée -, mais il y a aussi le Point, l’Express, bref il y a de quoi faire sur la toile et dans la presse écrite.

rentree-litteraire-carrere-blas-de-robles-joncour

L’écrivain national de Serge Joncour – Le Royaume d’Emmanuel Carrère – L’Île du Point Némo de Jean-Marie Blas de Roblès

Il y a de quoi faire, certes, et je dirais même qu’il y a du lourd, au sens propre comme au figuré ! J’en veux pour preuve les 630 pages signées par la grande star de cette rentrée littéraire, Emmanuel Carrère, qui fait un plongeon remarquable et remarqué dans les eaux – sinon troubles du moins impénétrables – de la foi chrétienne. Le Royaume, roman ? récit ? autobiographie ? Une entreprise ambitieuse, en tout cas, un cheminement qui amène Emmanuel Carrère à questionner les origines du christianisme, à méditer sur la foi chrétienne et ses mystères. Je ne vous en dis pas plus car je suis moi-même en pleine lecture ! Ce que je peux vous dire, en revanche, c’est que c’est écrit et raconté magistralement, et qu’Emmanuel Carrère fait partie de ces auteurs qu’on « choisit » les yeux fermés. Il est toujours au rendez-vous.

carrere-royaume-bouquet

carrere-royaume-figaro-bouquet

Je suis devenu celui que j’avais si peur de devenir. Un sceptique. Un agnostique – même pas assez croyant pour être athée. Un homme qui pense que le contraire de la vérité n’est pas le mensonge mais la certitude. […] Affaire classée, alors ? Il faut qu’elle ne le soit pas tout à fait pour que, quinze ans après avoir rangé dans un carton mes cahiers de commentaire évangélique, le désir me soit venu de rôder à nouveau autour de ce point central et mystérieux de notre histoire à tous, de mon histoire à moi. De revenir aux textes, c’est-à-dire au Nouveau Testament.

Voyez comme je brouille les pistes puisque ce n’est pas du Royaume dont je veux vous parler aujourd’hui ! J’entame dans cet article spécial rentrée littéraire une série consacrée aux œuvres d’Emmanuel Carrère, dont je me délecte tout particulièrement. La liste est longue, là encore, mais je choisis naturellement de commencer par mon préféré : D’autres vies que la mienne. Zoom avant, mise au point, arrêt sur image : vous ne vous trompez pas, Emmanuel Carrère, écrivain, mais aussi scénariste et réalisateur, vous offre là une pépite littéraire comme on en fait peu.

carrere-autres-vies-mienne-bouquet

bouquet-branche-carrere

Le ou plutôt les récits bouleversants que fait Emmanuel Carrère dans D’autres vies que la mienne commencent au Sri Lanka. L’auteur, admettant par ailleurs être profondément centré sur lui-même, utilise ici la première personne pour raconter deux événements terribles dont lui et sa famille ont été les témoins. Des événements qui ont touché « d’autres vies que la sienne » et qui l’ont cependant prodigieusement affecté lui aussi.

Sri Lanka, disais-je, en 2004. Emmanuel Carrère est en vacances avec sa famille quand un tsunami ravage les côtes sri lankaises, emportant sur son passage la petite Juliette, fille unique d’une famille de Français, en vacances eux aussi. Le drame qui les touche est insupportable, insurmontable, et son empreinte sur cette famille indélébile.

Quelques mois plus tard, il est à nouveau témoin d’un drame qui le touche cette fois directement. Sa belle-soeur, Juliette, mariée et mère de trois petits enfants, agonise et décède peu de temps après d’un cancer. L’entourage d’Emmanuel Carrère lui demande de raconter l’histoire de Juliette, la grande, et le combat contre le surendettement qu’elle a mené au côté d’Etienne, juge au tribunal d’instance de Vienne lui aussi.

Le récit de ces deux drames est profondément triste mais merveilleusement raconté. C’est un livre dont on sort difficilement et surtout différent. A mettre entre toutes les mains.

A article spécial et auteur formidable, traitement de faveur : il n’y aura pas un mais deux produits associés aujourd’hui ! Je vous avais prévenu, Emmanuel Carrère fait partie de mes auteurs préférés et c’est avec grand plaisir que je lui réserve une place particulière sur ce blog.

Ambiance n°1 : la sève diffusante Rameau d’hiver de L’Occitane pour plonger votre appartement dans la douceur d’un feu de forêt

bouquet-branches-carrere-occitane-rameau-hiver

Il va sans dire que je ne vous conseille pas de reproduire l’effet tsunami dans votre appartement pour vous imprégner du récit d’Emmanuel Carrère. Optez plutôt pour une atmosphère enveloppante et réconfortante qui va vous porter au fil des pages de D’autres vies que la mienne. Confiez votre appartement à L’Occitane et à sa sève diffusante Rameau d’hiver. L’Occitane vous promet « une promenade hivernale au cœur d’une forêt de sapins » et le réconfort d’un feu de cheminée. Il vous faudra vous munir également du Coffret Diffuseur de Parfum, vendu séparément.

Un article un peu coûteux, mais l’investissement en vaut la peine et le parfum s’installe durablement dans votre appartement. Pensez à changer régulièrement les petits bâtons diffuseurs et vous en serez quitte pour une ambiance boule de neiges et feu de bois pour un bon moment !

carrere-branchages-bouquet

rameau-hiver-occitane

branches-carrere

rameau-hiver-branches-seve-diffusante

Ambiance n°2 : la playlist sur-mesure

Vous avez le livre, le parfum d’ambiance, vous êtes déjà bien équipée. Vous pouvez choisir de « reprendre vos gains maintenant » et de vous lancer dans la lecture du récit sans plus attendre. Ou, vous pouvez tenter le tout pour le tout et vous laisser convaincre par une playlist sur-mesure. A vous de choisir !

ecouteurs-playlist-carrere

La playlist spéciale D’autres vies que la mienne, à base de Thomas Newman, Wim Mertens, René Aubry, Chilly Gonzales, Nitin Sawhney… :

 

Merci de m’avoir lue ! On se retrouve la semaine prochaine pour un article spécial USA – 11 septembre oblige… En attendant, lisez, lisez et relisez !

Ah, avant de vous quitter, le petit bonus de la fin c’est la bande-annonce du film Toutes nos envies, librement adapté de D’autres vies que la mienne, avec Vincent Lindon et Marie Gillain.

Publicités

2 réflexions sur “Rentrée littéraire : Le livre d’Emmanuel Carrère à lire dans une ambiance parfumée et musicale

  1. Tombé il y a peu dans mon caddie:  » l’Ile du Point Némo « . Terminé hier soir…une petite déception . Il est vrai que je n’ai jamais été passionnée par les œuvres de Jules Verne..et là, la filiation littéraire est évidente. Bref, comme on dit je ne suis jamais vraiment entrée dans l’histoire, les personnages ne m’ont pas touchée, et je suis restée sur ma fin. Bref ce ne sera pas mon coup de cœur de rentrée.

    J'aime

    1. Chère Claude, j’avoue faire à peu près le même constat que vous ! Je reste sur ma faim, je lis mais j’ai le sentiment d’être passée à côté de l’histoire. Ce ne sera pas mon coup de cœur de rentrée non plus ! Je suis contente de voir que nous partageons le même avis, j’avais peur de n’avoir pas « compris » le livre et d’être passée à côté d’un bon livre : chez mon libraire, le livre était parmi les coups de cœur avec une petite recommandation disant « le livre que vous avez toujours rêvé de lire »…
      Vivement le prochain coup de cœur pour effacer cette petite déception !

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s